Conseils pour la réussite

Le passage du lycée à l'université est parfois délicat. C'est une période de transition, où vous allez vivre des expériences inédites mais où il faudra être aussi prêts à de nouveaux défis.

Pour aborder cela au mieux, l'université Paris Nanterre vous donne quelques conseils utiles qui vous aideront dans cette préparation à la vie universitaire.

En particulier, voici des suggestions, des recommandations et des «bonnes pratiques» à suivre pour la réussite de votre première année, qui représente en général l'obstacle le plus difficile à surmonter.
Par exemple, il sera opportun de :

bien gérer votre nouvelle autonomie, en prenant compte qu'une grosse dose de liberté implique aussi une grande responsabilité;

étudier et réviser de manière régulière, puisqu'il vaut mieux s'organiser et travailler au fur et à mesure que de se retrouver avec plein de cours à réviser juste avant vos examens (pour cela, profitez de nos BU);

ne pas faire l'impasse sur la première semaine, où ont lieu les journées d'integration pour les nouveaux étudiants (ce n'est pas parce que les cours à proprement parler n'ont pas commencé qu'il faut s'octroyer une semaine de vacances supplémentaire);

savoir chercher de l'aide, et il ne faut pas hésiter à poser une question à la fin d'un cours ou à faire appel aux étudiants qui s'occupent du tutorat.*

A propos de ce dernier point, il faut savoir que les étudiant•e•s peuvent faire appel aussi aux enseignants référents.
L’enseignant-référent est au cœur d’un dispositif visant à favoriser la réussite en licence. Suivant les modalités définies dans sa composante, il assure « un suivi personnalisé de chaque étudiant ». Afin de limiter décrochages et abandons au 1er semestre, il contribue en particulier à faciliter l’intégration des néo-entrants :
• en les guidant dans leurs premiers apprentissages;
• en repérant leurs éventuelles difficultés, qu’elles soient d’ordre pédagogique ou autres, afin de proposer les remédiations adéquates.
Le cas échéant, il accompagne l’étudiant dans la (re)-définition de son projet. Le suivi de l’étudiant se fait si besoin avec l’appui des services de l’université.

* Cette liste est tirée d'une interview à Bernard Quinio, vice-président délégué à la Formation tout au long de la vie, parue sur Le Monde.fr.
Pour lire l'integralité de l'article, cliquez ici.

Mis à jour le 27 juillet 2016